Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2008-12 | Page d'accueil | 2009-02 »

30/01/2009

"PINOCCHIO" par Winshluss

lettrage-pinok-blog-copie.png

En cette semaine de célébration de la BD, je me devais de faire une note sur ma bd coup de coeur du moment ( en dehors de Hel, Billy Brouillard, le grand mort ou Koma)

Il est partout, je sais (Libé, Télérama, inroc, etc...) mais j'ai telement aimé ce livre, que je me devais d'en parler quand même. Ce livre qui met tout le monde à genoux c'est Pinocchio de Winshluss édité aux éditions Requins marteaux.

pinocchio_couv.jpg

 

Le mot de l'editeur:

Pré-publié en partie dans la revue Ferraille Illustré de 2003 à 2005 et interrompu par Winshluss pour se consacrer avec Marjane Satrapi à la réalisation du film d'animation Persepolis (primé au festival de Cannes et au César et nominé au Oscar), PINOCCHIO narre les (més)aventures de la célèbre marionnette, revues et corrigées par ce bon petit diable de Winshluss. La trame y est globalement la même que dans le célèbre roman de Collodi, cependant l'intrigue y est largement modernisée : On retrouve ici un Pinocchio bien loin du gentil petit garçon de Walt Disney ! Le pantin de bois devient là un simple androïde conçu par un ingénieur en mal de reconnaissance ... Tandis que "le grillon qui parle" (ici un cafard) connaît un sort plus enviable que celui du roman originel, puisqu'il s'agit d'un SDF qui trouve à squatter bien confortablement dans "la boite cranienne" du petit robot en question.

Winshluss maltraite les codes de la bande dessinée populaire et les références cinématographiques avec virtuosité. Des clichés les plus éculés il invente des formes narratives des plus modernes. Mais toute la force du travail de l’auteur réside dans son traitement graphique. Outre un dessin très expressif, Winshluss fait preuve ici d’une maîtrise insolente du récit muet. Car ce Pinocchio ne contient quasiment aucun dialogue ni texte off. Avec Pinocchio, Winshluss s'ébat joyeusement dans l'univers des enfants pour le plaisir des plus grands … un peu comme si Bruno Bettelheim avait écrit pour Tex Avery !

Ce livre imposant prouve que Winshluss est sans conteste l'un des auteurs de bande dessinée les plus virtuoses et passionnants de sa génération. Et même s'il est resté bien discret jusqu’à présent sous son pseudonyme de dessinateur de bande dessinée, nul doute que ce livre va enfin le révéler au plus large des publics !

pinocchio-preview-2.png
pinocchio_jiminy cafard.jpg
pinocchio_planche gepetto.jpg

Ca parait un peu grandiloquent et too much comme présentation, mais non. Tout est vrai, c'est un chef d'oeuvre, point barre. La narration et le dessin sont virtuoses, le propos est subersif et intelligent.

Il est incroyable de voir a quel point en plus, ce livre est le parfait reflet de notre société ! Il demontre aussi la force d'évocation et la modernité de l'oeuvre originale de Collodi.

A noter aussi les superbe couleurs de son compère de toujours Cizo...

pinocchio_dictature.jpg
pinocchio_planche loser.jpg

 

Pour la petite histoire ces 192 pages Winshluss y travaille depuis plus de 5 ans ( avec des coupures comme pour le film Persepolis), c'est vraiment l'oeuvre de sa vie!

Un grand livre! A posseder absolument. En plus l'objet est superbe!

"Pinocchio " de Winshluss.  ed Requins Marteaux  21 x 29 cm / 192 pages couleur /  30 €

Foncez!

pinocchio_stromboli.jpg
Toutes les images © Winshluss / Les requins Marteaux

A découvrir aussi de Winshluss une de ses premières bd, vraiment chouette : Patty Boon - Happy endings Publiée a l'association.

26/01/2009

La mécanique du coeur


cuckloCUG.jpg


Voici une note sur ma petite aventure dans le magique univers de Mathias Malzieu : La mécanique du coeur.

Le livre et le disque sont 2 bijoux dont j'étais déjà fan avant même d'être appellé pour une collaboration. Un pitch rapide pour que vous compreniez mon engouement:

Edimbourg, 1874.
Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Mi-sorcière mi-chaman, la sage-femme qui aide à. l'accouchement parvient à sauver le nourrisson en remplaçant le cœur défectueux par une horloge. Cette prothèse fonctionne et Jack vivra, à condition d'éviter toute charge émotionnelle : pas de colère donc, et surtout, surtout, pas d'état amoureux. Mais le regard de braise d'une petite chanteuse de rue mettra le cœur de fortune de notre héros à rude épreuve prêt à toit pour la retrouver, Jack se lance tel Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais jusqu'aux arcades de Grenade et lui fera connaître les délices de l'amour comme sa cruauté.

Ce conte désuéto-moderne mâtiné de western-spaghetti, La Mécanique du Cœur vibre d'une rugueuse force poétique où l'humour est toujours présent. Mathias Malzieu soumet aux grands enfants que nous sommes une réflexion très. personnelle sur la passion amoureuse et le rejet de la différence, donnant naissance à un petit frère de Pinocchio qui aurait fait un tour chez les Freaks de Todd Browning.


Petit apparté, je suis allé voir le concert de Dyonisos autour de La mécanique du coeur au zenith en novembre dernier, et je peux dire que sur scène c'est une experience hors du commun : Je n'ai jamais vu une telle énergie !!!

 

Je me suis vu confier la réalisation de la couverture de la traduction américaine et anglaise (la couverture servira aussi pour d'autres pays il me semble...) pour les éditions Random House.. Je me suis donc servi de ses recherches pour faire cette couv. J'ai utilisé ma technique traditionelle : Gouaches et huiles sur papier.

 

Voici donc la couv de : The Boy with the Cuckoo-Clock Heart ^__^ (comme d'habitude, les images sont cliquables pour les voir en plus grandes..;) . La maquette n'est pas définitive ( c'est juste pour le placement..):

Le rough:

cuckooheartRought.jpg

L'image finie ( gouache et huiles sur papier), sans la typo... ca peux faire un beau fond d'ecran comme ça.. :

cuckooheartSCAN.jpg

La couv recadrée avec la maquette definitive:
cuckoo-front.jpg

Toutes les images © Benjamin Lacombe

 

15:10 Publié dans Editions | Lien permanent | Commentaires (55)

21/01/2009

Loris...

Une petit note un peu spéciale...Voici 2 esquisses d'un petit personnage inspiré par mon neveux Loris... ce personnage vous le retrouverez bientôt dans un prochain livre... Mais ça je vous en reparlerais plus tard...

lolo1.jpg
© Benjamin Lacombe


En attendant vous pouvez voir et soutenir le vrai Loris qui chante ce vendredi à 20h50 dans l'émission "Qui sera le meilleur ?" présenté par Dechavanne sur Tf1 (oui bon c'est comme ça, il faut bien commencer!)... Votez pour lui (et pensez a moi qui vais devoir assiter sur le plateau entièrement cette horrible emission °O° )!!!!

l_bbd79c69ac7a49539710ac123207b4ac.jpg
© Loris Vallois

 

Tous des artistes dans la famille ^__^!!!

Le petit bonhomme a déjà un myspace ( les nouvelles générations sont bien plus degourdies que nous..; Moi a son age je savais a peine me servir de ma game boy!).

Je tiens a préciser, pour ne pas faire débat, que ni ses parents, ni personne de la famille ne poussent le petit à se produire ( même au contraire!)... Mais ce petit est intenable!!! Il a ça dans le sang ( le papa est musicien aussi...)

lolo2.jpg
© Benjamin Lacombe



Prochaine note : Lundi... Il y aura des couv de livres ^__^!!!

 

13/01/2009

Borderlove

affiche-borderlove_small.jpg

Voila donc déjà le vernissage de l'expo "Borderlove"  à la Dorothy Circus Gallery de Rome ( via Nuoro, 17 00182 - Rome Italy  ).  Une expo toujours avec les très douées  Kmye, Lostfish, et Consuelo Mura.

Je ne serai malheureusement pas présent (trop de travaux urgents à finir pour prendre 2 jours en ce moment!! Pourtant Rome!!! Rome!!!! comme j'aurais aimé y être é__è!!!!!!), mais le vernissage aura lieu le vendredi 16 janvier à partir de 20h.

 

J'ai fait partir les pièces ce matin ( ouf!!!) La colis a été un vrai enfer à fabriquer (j'y ai passé l'après midi!!!)!!! Une photo avant le départ (avec mon petit virgile qui s'incruste...)...

photo_borderlove.jpg

Donc, voila de plus près les images dont je n'avais mis que quelques extraits.

 

Tout d'abord " Morella " ( gouache et huiles sur papier ( 31 x 41cm)). Cependant c'est uniquement un print limité (de haute qualité sur du papier sans acide) qui sera disponible (à 5 exemplaires) pendant l'expo. L'original je le garde! ^__^.

Cette image est en réalité extraite du recueil illustré pour adulte autour de textes de Poe, que je prépare dans la très belle collection métamorphose de la magique Barbara Canepa... Donc c'est une super avant première (le recueil vous reservera plein de surprises, plein de techniques différentes...)...
morella.jpg

et des détails:
morella_CU2.jpg
morella_CU3.jpg

Et puis " The Pins's Forest" (gouaches et huiles sur papier (65 x 43 cm)). Titre qu'on peut traduire par La forêt des épingles . Référence directe au chemin des épingles qu'emprunte la petite demoiselle en rouge (qu'elle préférera à celui des aiguilles) dans le célèbre conte. Les épingles dans le conte étant le symbole du passage forcé à la puberté, à la perte de son innocence lorsqu'elle rencontrera le loup. Graphiquement j'ai pensé à la serie séparation d'Erwin Olaf et à la serie sous la surface des roses de Gregory Crewdson.

pin_forest.jpg

Des détails:

pin_forest_CU1.jpg
pin_forest_CU2.jpg

Dont un petit agneau piqué dans la collection personnelle de la très talentueuse Lilidoll :

pin_forest_CU3.jpg

Toutes les images © Benjamin Lacombe



Voila, c'est tout pour aujourd'hui!  Bientôt des images bien moins sombres de l'univers chamaré et coloré du livre jeunesse sur lequel je travaille ( à en devenir skyzophrène °O° !!!)...

22:15 Publié dans EXPOS | Lien permanent | Commentaires (42)

07/01/2009

Borderlove is coming...

Bon, pour le premier post de l'année voila un peu de nouvelles de l'expo "Borderlove"  à la Dorothy Circus Gallery de Rome. Une expo avec les très douées Lostfish, Kmye et Consuelo Mura (et oui je suis le seul homme au mileu de ces dames ^__^)...

Voici donc, Uun personnage que vous connaissez bien, une déclinaison disons, plus "explicite". Le titre de cette grand pièce  ( le papier fait 64,5 x 42 cm et le disque en lui même : 39 x 30 cm!!) est "Yama Uba's sugar " qui peut avoir plusieurs traductions en français : La sucrerie de Yama Uba, "Sugar" est aussi un surnom souvent donné par des femmes à leurs conjoints...

Et cette fois une technique que j'utilise peu : tout à la graphite avec un peu d'eau... Le scan n'est pas terrible car les passages et fondus sont beaucoup plus délicats!!!

 

 

(Comme d'habitude : Vous pouvez cliquer pour voir en plus grand...)

yama.jpg
Un détail en plus grand:
yamaCU.jpg


Bonus, un petit teaser d'un detail d'une autre pièce de l'expo... Le reste c'est pour bientôt...
morella_CU.jpg
Toutes les images © Benjamin Lacombe

00:39 Publié dans EXPOS | Lien permanent | Commentaires (32)